BIG DATA ET DJ : quel rapport?

Par Sarah Le Corff le 22-02-2018

L’Equipe Gigstarter s’est rendue ce mois-ci au plus grand congrès consacré au Deejaying du Benelux : le Dance Fair 2018 à Utrecht, en Hollande. L’événement réunit plus de 250 stands et groupes dans un espace de quelque 6000m2. Parmi tous les stands, et les conférences, nous nous sommes concentrés sur l’utilisation du Big Data dans les carrières de DJ aujourd’hui, et sur l’utilisation des réseaux sociaux pour booster votre carrière.

Comment l’utilisation du Big Data peut lancer ou briser une carrière de DJ

La conférence était animée par la responsable programmation du festival Mysterlyland et par un analyste d’Armada Music Records. Si le big data sert d’abord à identifier les tendances musicales émergentes sur une période donnée, il est primordial d’étudier sa possible exploitation à travers les réseaux sociaux. Cela étant dit, chers artistes, ne perdez pas de vue ce pourquoi vous vous êtes lancés : de la musique avant toute chose. Ne vous fixez pas l’objectif premier de suivre les tendances, concentrez-vous sur votre style – même si la tâche est parfois difficile.

dj Un public attentif. Crédit photo: Floris van Bergen

Plus le genre musical est important, plus la compétition sera féroce. Le plus grand rapport entre big data et réseaux sociaux est la manière dont vous pourrez vous en servir pour maintenir et élargir votre réseau. Ne sous-estimez pas le pouvoir des sites comme Spotify et Soundcloud pour faire connaitre votre musique au grand public. Concentrez vous donc sur les communautés susceptibles d’aimer votre musique ; présentez-vous à ces communautés et restez proche d’elles en utilisant les outils à votre disposition, une chaine YouTube par exemple ! Prenez garde cependant à la fréquence à laquelle vous publiez : sortir trop de tracks à la fois pourrait vous desservir car votre musique perdrait de sa valeur aux yeux du public. Essayer donc de planifier les sorties – de préférences aux heures où les gens sont les plus actifs sur les réseaux.

Créez votre communauté sur YouTube

De fait, votre chaîne YouTube sera un outil promotionnel en premier lieu. Nombreux sont les artistes qui vloguent pour se faire connaitre auprès de leur communauté. N’hésitez pas non plus à créer des playlists, par genre, par humeur, par thème… tout est possible tant que vous faites partager votre univers en plus de votre propre musique !

C’est ça, le truc : soyez divers sur les réseaux sociaux ! Proposez du contenu différent, du sondage sur Instagram au post sur Facebook. Parlant d’Instagram, utilisez votre compte pour promouvoir les autres réseaux sur lesquels vous êtes actif, cela décuplera votre popularité sur la Toile !

djmeetup Masterclass au Dance Fair 2018. Crédit photo: Floris van Bergen

Un dernier conseil prodigué par le groupe AEI : ne modifiez pas une vidéo après l’avoir téléchargée sur YouTube : l’algorithme s’en trouve affecté, et votre vidéo sera moins visible que d’autres sur le site 😉
Voilà, c’était notre petit retour sur les conférences du Dance Fair 2018 ! Nous espérons que ces conseils vous serviront, on se retrouve sur la Toile !

Vous êtes intéressé par l'industrie de la musique, les conseils pour artistes et Gigstarter ? Lisez notre blog.

Gigstarter rend la musique live accessible à chacun. Sur gigstarter.fr, vous trouverez facilement de la musique live pour votre événement. Ce service est gratuit de toute commission ou frais de réservation, pour les artistes et les clients. Jetez un coup d'oeil à notre site internet et suivez nous sur Facebook pour rester au courant des événements et nouveaux talents Gigstarter.

Pas de galères, seulement de la musique.


Tags: gigstarter, DJ, france, dancefair, 2018, hollande, data, réseau, popularité, web